Crowdfunding : sa forte croissance peut-elle se maintenir en France ?

Publié le Publié dans Non classé

Les chiffres 2015 du crowdfunding en France viennent d’être publiés (le baromètre complet du crowdfunding est accessible par ce lien). Ils sont bons et encourageants. Les français ont financé un total de 300 millions d’euros au travers des nombreuses plateformes existantes. C’est l’occasion de s’interroger sur le taux de croissance exponentiel de cette activité. Est-il soutenable sur le long terme ? Sans entrer dans la logique d’une prévision, nécessairement fausse si trop précise, il semble que le potentiel de croissance est considérable mais que le doublement annuel sera difficile à maintenir.

La collecte crowdfunding 2015 est 27 fois plus importante qu’en 2011.

L’activité de crowdfunding, ou financement participatif, est récente en France mais elle progresse à un rythme impressionnant. En 2011 on ne dénombrait que 11 millions d’euros de collecte, en quatre ans c’est un volume 27 fois plus important que l’on mesure! Depuis trois ans cette collecte double chaque année, elle suit donc la fameuse Loi de Moore. Nous allons tenter d’analyser les conditions requises pour que cette Loi soit vérifiée pour les cinq années à venir.

Il est bon de rappeler qu’un cadre juridique précis pour cette activité a été mise en place (ordonnance du 30 mai 2014). Un cadre stable qui définit deux statuts : celui d’Intermédiaire en Financement Participatif et celui de Conseiller en Investissement Participatif. Le premier (l’IFP) couvre les dons, les prêts ; et le second (CIP) les investissements au capital des entreprises.

Lire la suite sur le siècle digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *